Choisir des fenêtres dans votre maison est très important, à la fois pour l’esthétique et pour l’isolation. Vous avez le choix entre plusieurs matériaux parmi les plus utilisés : le PVC, l’aluminium et le bois. Chacun ont leurs avantages et leurs inconvénients que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Le PVC, le meilleur rapport qualité/prix

Composée d’un châssis en plastique blanc opaque, la fenêtre en PVC possède des avantages non négligeables pour un prix tout à fait abordable, ce qui en fait le matériau le plus utilisé dans la construction de fenêtres dans les logements neufs et en rénovation. Une fenêtre en PVC a avant tout l’avantage de correspondre parfaitement aux normes de performance thermique, permettant ainsi de très bien isoler vos ouvertures surtout si un volet en PVC est ajouté à l’ensemble.

De tous les matériaux utilisés pour la fabrication des fenêtres, le PVC est aussi celui qui est le plus facile d’entretien et ne subit pas les assauts du temps : solide et résistant à la déformation, il ne se décolore pas, ne jaunit pas et résiste très bien à la rouille.

L’un des seuls inconvénients du PVC est de ne pas être un matériau vraiment adapté à la construction de grandes menuiseries comme des baies vitrées. Pour ces travaux, il vaut mieux se tourner vers les produits en aluminium.

L’aluminium, un matériau fin et design

Les fenêtres coulissantes grand format et les baies vitrées sont particulièrement adaptées à un châssis en aluminium car ce matériau fait partie des plus légers utilisés pour les produits de menuiserie. Une fenêtre alu est fine et robuste mais surtout très légère. Ses performances thermiques sont un peu moins efficaces que d’autres matériaux mais elles rentrent dans les normes et quand l’aluminium est mélangé au bois, l’isolation est bien meilleure.

Une porte en PVC ou une porte aluminium n’ont pas non plus la même esthétique et on privilégie souvent le modèle en alu, notamment pour des menuiseries extérieures. L’inconvénient de ce matériau, outre les performances thermiques légèrement moins attirantes, est le budget nécessaire pour installer des fenêtres ou des portes : il peut être jusqu’à deux fois plus élevé que pour du PVC.

Si vous souhaitez installer des modèles en aluminium, n’oubliez pas d’intégrer un volet roulant aux fenêtres, qu’il s’agisse d’un volet en PVC ou en alu ; vous gagnerez en isolation et pourrez bénéficier d’un plus grand confort, en été comme en hiver.

Le bois, pour bien isoler l’intérieur

Particulièrement adapté aux logements en rénovation, le bois a parfois été délaissé au profit du PVC et de l’aluminium mais il revient souvent sur le devant de la scène en raison de ses qualités esthétiques indéniables et de sa solidité. Une fenêtre en bois donne immédiatement un effet chaleureux à un intérieur et la gamme des coloris est souvent très intéressante, en plus des possibilités de finitions.

Le bois offre aussi une grande durabilité dans le temps grâce à son exceptionnelle résistance. Il ne se déforme pas sous la chaleur et en lui appliquant les bons protecteurs, il peut tout à fait résister aux dégâts du temps. Ses capacités isolantes sont aussi excellentes, quasiment équivalentes à celle du PVC.

L’inconvénient principal du bois reste son entretien, bien plus conséquent que pour d’autres matériaux. Il doit être régulièrement protégé contre l’humidité et les nuisibles pour garder toute sa solidité. Si vous souhaitez faire installer un portail en PVC, en aluminium ou en bois, pensez à vous renseigner sur les avantages et les inconvénients selon votre situation.