L’obtention d’un crédit immobilier nécessite une certaine organisation. Depuis l’évaluation de votre situation jusqu’à l’accord de la banque, en passant par le montage du dossier, il vous faudra procéder par ordre.

Définir votre projet

Vous devez d’abord savoir ce que vous voulez. Certains se voient propriétaires d’une maison alors que d’autres préfèrent les appartements. Pensez aussi à la superficie souhaitée et à la localisation du bien. Ensuite, il convient de faire le point de votre situation financière, de manière à évaluer votre capacité d’emprunt. Profitez-en pour calculer le montant de votre éventuel apport personnel. Si vous devez rembourser plusieurs crédits, c’est sans doute le moment de songer à un regroupement de crédits, de manière à payer une seule mensualité, moins lourde. En cliquant sur« regroupement de crédits » , vous obtiendrez, à cet égard, des informations utiles sur l’intérêt de renégocier vos crédits.

Le choix de la banque

L’ offre de prêt vous sera proposée par un établissement bancaire. Vous pourrez songer à vous adresser à lui dès que vous aurez signé le compromis de vente. Dès lors, vous bénéficierez d’un certain délai pour obtenir votre crédit. Ce sera également le moment d’avertir votre notaire que vous avez entrepris les démarches relatives à l’obtention d’un prêt immobilier. Le choix de la banque revêt donc une grande importance. Si la vôtre vous donne toute satisfaction et que vous n’avez qu’à vous féliciter des services de votre conseiller bancaire, adressez-vous à votre banque habituelle pour le prêt. Cependant, il peut être intéressant de mettre les banques en concurrence. Comparez les offres de chacune et les taux d’intérêt proposés, et faites votre choix en toute connaissance de cause.

Le montage du dossier et l’accord final

Lors de votre première entrevue, le conseiller bancaire vous demandera certains documents, nécessaires à la constitution de votre dossier d’emprunt. Certaines pièces, comme les fiches de salaire ou les avis d’imposition, permettent d’établir le montant et la régularité de vos revenus. Le conseiller aura encore besoin du compromis de vente et vous demandera d’éventuelles garanties. Il s’enquerra aussi du montant de votre apport personnel, s’il existe, et vous entretiendra des conditions d’assurance. Si la banque, après étude du dossier, émet une acceptation de principe, l’ offre de crédit sera formalisée dans un contrat de prêt. L’offre de prêt sera adressée de façon officielle, par le moyen d’une lettre recommandée. Passé un certain délai, l’emprunteur doit signer l’offre de prêt définitive. Avant de signer l’acte de vente, dans le bureau du notaire, vous aurez soin de demander à la banque de débloquer les fonds et de les verser sur le compte du notaire, qui pourra ainsi régler le prix de vente à l’acheteur. Il faut également noter que la banque peut donner à l’emprunteur un accord assorti de certaines réserves.


Lire aussi : Le courtier en crédit : la solution pour économiser plusieurs milliers d’euros…