Quels travaux envisager pour que mon appartement soit moins énergivore ?

travaux en appartement

Publié le : 26 septembre 20236 mins de lecture

De nos jours, les appartements et de manière plus globale les logements sont classés en fonction de leurs performances énergétiques. Si votre bien dispose de l’étiquette F ou G, alors il est considéré comme une passoire thermique. Pour diminuer votre impact énergétique, des travaux en appartement s’imposent.

Le renforcement de l’isolation thermique

Une rénovation appartement avant après vous permettra incontestablement de gagner en confort thermique, tout en réduisant votre facture énergétique et en diminuant votre impact environnemental. En premier lieu, nous vous conseillons de vous orienter vers des travaux en appartement concernant l’isolation thermique. Si votre appartement n’est pas correctement isolé, la perte énergétique est alors très forte. Rendez-vous immédiatement sur le site lamaisondestravaux.com pour débuter sereinement votre projet en commençant par déposer votre demande. Puis vous recevrez différentes propositions et vous choisissez l’entreprise la plus qualifiée pour intervenir. L’isolation par l’intérieur concerne uniquement les murs froids. Pour entreprendre ce type de rénovation énergétique, il est primordial d’être le propriétaire du bien en question. Mais étant donné que vous ne touchez pas à l’aspect extérieur ni à la structure du bâtiment, il n’est pas nécessaire de demander l’accord de la copropriété. Il s’agit des premiers travaux à entreprendre pour éviter une consommation trop importante du chauffage, mais également pour améliorer de manière significative le confort thermique à l’intérieur de l’habitat.

À lire en complément : L'avantage de Rénostyl dans la rénovation

Mettre en place un chauffage approprié

Dans un appartement, vous avez peut-être un chauffage collectif et dans ce cas-là, vous ne pouvez pas directement intervenir dessus. Des travaux sont toujours possibles, mais c’est à la copropriété de prendre l’initiative. Cependant, votre bien dispose parfois de radiateurs électriques. Le dispositif n’offre pas le meilleur rapport qualité prix, mais dans cette situation vous n’avez pas d’alternative. Si ce sont des radiateurs vétustes, l’inertie thermique n’est pas au rendez-vous. Il est donc préférable de procéder à leur remplacement en optant pour un modèle dernier cri. Certes, le prix d’acquisition n’est pas négligeable, mais vous réaliserez des économies sur le long terme. C’est une manière de valoriser votre confort thermique, mais également de louer ou de vendre votre bien à la meilleure tarification.

La mise en place d’un cumulus thermodynamique

La majorité des appartements sont équipés d’un cumulus de traditionnel. Un appareil fonctionnel, mais énergivore. En fonction de la configuration de votre logement, il est parfois possible d’opter pour un cumulus thermodynamique. Celui-ci inclut une pompe à chaleur qui utilise les calories présentes dans l’air ambiant pour chauffer l’eau chaude sanitaire. Les économies d’énergie sont au rendez-vous avec un gain énergétique pouvant atteindre 70 %. Cependant, la mise en place d’un cumulus thermodynamique implique l’installation d’une ventilation pour rejeter l’air frais. À partir du moment où les travaux touchent à la façade de l’immeuble, vous ne pouvez faire autrement que d’obtenir l’accord de la copropriété.

Investissez dans des luminaires à LED

Une bonne manière de réduire votre consommation énergétique est de modifier votre éclairage. À cet effet, vous remplacez les vieilles ampoules dans l’appartement. Mais n’oubliez pas d’acheter des LED. Un dispositif parfaitement fonctionnel pour réduire le nombre de kWh chaque année. De plus, l’éclairage sera parfaitement fonctionnel avec une durée de vie optimisée. D’ailleurs, sachez que l’éclairage est inclus dans le nouveau DPE. Vous avez donc tout intérêt à le prendre en considération, d’autant plus que les travaux sont de faible ampleur.

Ne négligez jamais l’importance de la ventilation

Un appartement bien isolé est corrélé avec la ventilation. Vous n’avez pas envie d’avoir des pièces glaciales pendant la période hivernale ou des pièces surchauffées pendant l’été. De ce fait, intéressez-vous de plus près à la ventilation. Elle est absolument primordiale pour éviter d’être confronté à des phénomènes de condensation. Si possible, choisissez une ventilation mécanique contrôlée pour favoriser le renouvellement de l’air intérieur. Une solution efficace pour combattre les odeurs, mais également pour réduire le taux d’humidité. Mais dans le cadre d’un appartement, la ventilation est parfois gérée collectivement. Si tel est le cas, impossible d’intervenir sur le dispositif principal. Dans le cas contraire, choisissez une VMC simple flux ou double flux en fonction de la configuration du logement.

De nombreux travaux de rénovation énergétique sont possibles dans un appartement. Pour être certain de faire le bon choix, commencez toujours par un audit du logement. Rapprochez-vous d’un professionnel pour la réalisation d’un diagnostic. Puis prenez des décisions avisées en fonction de vos objectifs. Mais n’oubliez pas de choisir systématiquement un partenaire de confiance.

Plan du site