Quels sont les principaux marquages au sol en ville ?

marquage au sol

Publié le : 06 juin 20235 mins de lecture

Que vous soyez automobiliste, cycliste ou même piéton, vous avez probablement déjà remarqué les nombreux marquages tracés sur la chaussée. Fortement présents en ville, ils contribuent à améliorer la sécurité routière. Savez-vous en revanche que chacun d’entre eux possède sa propre signification ? Pour en apprendre plus et enfin tout savoir à leur sujet, découvrez les informations rassemblées dans le texte ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un marquage au sol ?

Avant toute chose, il est important de rappeler que l’ensemble des indications présentes sur la chaussée appartiennent à la signalisation routière horizontale. Celle-ci ne doit pas être confondue avec la signalisation verticale qui comprend essentiellement les panneaux, les feux de signalisation, les bornes kilométriques ou encore les différentes balises.

De tels tracés sont généralement faits grâce à une bombe de peinture pour marquage au sol. Ils s’adressent à tous les usagers de la route, piétons y compris, et annoncent des obligations à suivre. Pour avoir une bonne vision du sujet, vous devez enfin savoir que ce balisage considéré comme indispensable. Certains marquages au sol sont obligatoires, parmi lesquels : 

  • délimiter un « stop »
  • délimiter un « cédez-le-passage »
  • accompagner un feu de signalisation
  • sur les autoroutes et sur les voies express

Les couleurs ont une signification

Vous aurez déjà remarqué que les marquages au sol sont parfois de couleurs différentes. N’allez pas croire qu’il s’agit là d’une pure fantaisie. Chaque coloris indique un type précis de danger et est réglementé par la Loi :

  • le blanc : le plus répandu, il délimite la chaussée
  • le rouge : informe d’un danger ou d’une interdiction
  • le jaune : indique un marquage temporaire (zone de travaux par exemple)
  • le bleu : délimite un espace de stationnement temporaire
  • le vert : réservé aux pistes cyclables

Vous êtes à la recherche d’équipements pour sécuriser un espace de circulation ou d’une bombe de marquage au sol ? Rendez-vous sur un site spécialisé tel que virages.com. Vous trouverez chez ce spécialiste de la signalisation et de la sécurité tout ce dont vous avez besoin en matière de solutions de marquage au sol ! Vous profiterez également d’excellents conseils et de tarifs défiant toute concurrence.

Imposition des règles de circulation

Les lignes médianes présentes au sol sont utilisées pour imposer des règles de circulation spécifiques :

  • la ligne continue : délimite les deux côtés de la voie et interdit tout dépassement et tout franchissement.
  • la ligne discontinue de guidage : indique les différents sens de circulation et peut être franchie en cas de changement de voie ou de dépassement
  • la ligne de dissuasion : présente également sur les autoroutes, elle déconseille d’opérer un dépassement présentant des dangers
  • la ligne d’annonce : rappelle au conducteur qu’il doit rapidement terminer son dépassement et se rabattre
  • la ligne médiane double ou mixte : si la ligne discontinue se trouve de votre côté, vous êtes autorisé à la franchir. Dans le cas contraire, considérez qu’il s’agit d’une ligne continue
  • les lignes de rive : délimite les côtés de la chaussée de manière continue ou discontinue

    Délimitation des voies réservées

    Ces marquages sont faciles à reconnaître en raison de leur largeur bien plus importante que celles des autres lignes. Ils indiquent aux usagers la présence d’une voie réservée et notamment :

    • des voies des véhicules de transport en commun
    • des pistes cyclables
    • des zones de manœuvre pour les bus (symbolisées par un damier blanc)
    • des arrêts de bus

    Veuillez également noter que les « zébras » (marquage en forme de hachures ou de chevrons blancs) font eux aussi partie de cette catégorie. Majoritairement présents en dehors des villes, ils définissent une zone dans laquelle il est strictement interdit de circuler, de stationner ou même de s’arrêter.

    Sécurisation l’espace

    En agglomération, ces marquages servent essentiellement à renforcer la sécurité de l’ensemble des usagers de la voie. Parmi les éléments les plus connus, on retrouve :

    • les passages piétons sur lesquels ces derniers ont la priorité
    • la ligne continue du « stop » qui vous impose de marquer un arrêt
    • la ligne discontinue du « cédez-le-passage » pouvant être franchie sans arrêt marqué
    • les lignes d’effet des feux de signalisation à ne pas dépasser en cas de feu rouge

    La signalisation horizontale indique également la présence d’une zone de circulation lente (vitesse limitée à 30 voire 20 km/h).

    Plan du site