S’il y a un bâtiment qui est considéré comme l’un des plus emblématiques de la ville de Mexico, c’est sans aucun doute le Monument à la Révolution. 

Une oeuvre de 70 mètres

Le monument à la révolution est situé entre le Paseo de la Reforma et l’Avenida de los Insurgentes, deux des rues les plus importantes de la grande capitale à Mexico. En fait, on peut dire que presque tous ceux qui ont vécu ou passé des vacances dans la métropole sont passés au moins une fois devant cette imposante structure.

Le Monument à la Révolution est haut de près de 70 mètres. Il est formé de poutres d’acier de 45 tonnes chacune, un double dôme recouvert de plusieurs plaques de cuivre patiné et de pierre de carrière blanche. En outre, il s’agit d’une des œuvres qui, avec le Palais des Beaux-Arts et l’ancienne prison de Lecumberri, faisaient partie des constructions réalisées.

Saviez-vous qu’il n’a pas été construit à l’origine pour être un monument ? Le projet initial prévoyait la création d’un somptueux bâtiment avec des services de luxe et différentes salles. Il serait le siège des chambres des députés et des sénateurs, plus connu sous le nom de Palais législatif. Cependant, le début de la révolution à Mexico en 1910 a interrompu le processus de construction, en plus de laisser place au renversement de la dictature de Porfirian qui avait prévalu dans le pays pendant plus de 30 ans.

5 ans de travaux

Pendant plusieurs années, la structure de ce qui avait été l’un des projets les plus ostentatoires du pays est restée inutilisée. L’architecte mexicain a proposé d’utiliser au moins une partie de la structure du dôme. Et par ironie de la vie, il érige à sa place un monument dédié à la révolution mexicaine.

Après cinq ans de travaux, l’ouvrage a été achevé, et depuis lors, le monument à Mexico reflète fidèlement l’une des tendances architecturales de l’époque : l’Art déco. Pour donner plus d’importance à ce qu’il représentait, ils décidèrent de l’utiliser également comme mausolée. Pour cela, ils protègent les restes de cinq des personnages les plus représentatifs de la lutte révolutionnaire : Francisco Villa, Francisco I. Madero, Venustiano Carranza, Lazaro Cardenas et Plutarco Elias Calles.

Aujourd’hui, il abrite le Musée de la Révolution, situé au sous-sol. Et sur son immense esplanade connue sous le nom de Plaza de la República, se déroulent des événements sportifs, familiaux et culturels. Vous pouvez également visiter sa fondation. Vous pouvez aussi faire des visites sur un véritable labyrinthe souterrain rempli d’informations intéressantes à ne pas manquer, ou monter au point de vue situé au sommet de la structure et avoir une vue spectaculaire de la ville.