Pour des projets de rénovation, d’aménagement d’intérieur ou d’autres travaux de construction, la pose d’un enduit reste nécessaire. Cette préparation pâteuse est en fait très utile pour lisser, pour corriger les imperfections mais aussi protéger les murs, les plafonds et autres supports. Cependant, il faut garder en tête qu’il existe différents types d’enduits et que chacun d’eux possède ses propres fonctions. Le choix d’un type d’enduit ne doit donc pas se faire au hasard. Pour l’enduit de lissage par exemple, il se destine surtout à une utilisation en intérieur. Il permet de préparer un support pour la décoration ou la peinture. Voici donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’enduit de lissage.

À chaque enduit son usage !

Aplanir, lisser, reboucher ; toutes ces tâches s’accomplissent à l’aide d’un enduit. Attention toutefois à ne pas se tromper de type d’enduit car chaque enduit se destine à un usage précis. Le premier qui est communément appelé enduit de rebouchage ou de réparation est par exemple utilisé pour corriger les trous, les fissures et les saignées sur le mur. Il est parfait pour reboucher ou réparer un mur intérieur ou extérieur. Ensuite, il y a l’enduit décoratif pour décorer les murs intérieurs. Ce second type d’enduit offre la possibilité de dissimuler les imperfections du support par des effets décoratifs (vagues ou taloché). Puis pour la façade extérieure, quelques enduits sont recommandés : l’enduit de parement pour la décoration ; l’enduit de ragréage afin de corriger les défauts ; l’enduit d’isolation optimise l’isolation thermique et l’enduit d’imperméabilisation qui protège les murs des intempéries, du vent, etc.

En ce qui concerne l’enduit de lissage ou de finition, on le sollicite essentiellement en intérieur. Son rôle est de lisser le support ou le mur afin de permettre l’application d’une peinture ou d’un papier peint par la suite. Il permet aussi de masquer les petits trous et les fissures légères. Ce type d’enduit est également utilisable sur tous les types de supports (brique, plâtre, etc.). Et ce qu’il faut préciser surtout c’est que l’application de l’enduit de finition comme son nom l’indique est normalement la dernière étape de la préparation du support.

D’autres types d’enduits sont encore disponibles dans les quincailleries, pour ne citer que l’enduit spécial bois, l’enduit multiusage et beaucoup d’autres encore.

Plus pour le plâtre ou le ciment ?

Plâtre ou ciment ? Voilà aussi une décision importante à prendre en ce qui concerne l’enduit de lissage. En effet, le choix se fera en fonction du type de projet ainsi que des envies de chacun.

Pour ceux qui souhaitent utiliser un enduit à base de plâtre, il faut savoir que c’est une solution à la fois économique et pratique. Le plâtre se mélange avec de l’eau, s’applique très facilement et ne coûte pas cher. De plus, il accueille très bien la peinture pour le meilleur effet. Cependant, il est plus prudent de ne pas le choisir dans les endroits humides comme la douche car le plâtre supporte mal l’humidité.

Concernant l’enduit à base de ciment, c’est le plus répandu sur le marché. Disponible sous forme de pâte en pot ou de poudre, il permet d’aplanir convenablement tous types de murs et plafonds. Il peut même servir d’enduit décoratif. Le seul petit point négatif concernant ce dernier se trouve au niveau de l’application puisqu’il faut être assez méticuleux afin d’éviter les ruissellements.

Comment poser un enduit de lissage ?

La première étape avant la pose de l’enduit de lissage consiste à bien nettoyer le mur. Ainsi, il convient de retirer tous les revêtements, de bien poncer le support de manière à le rendre plan mais aussi de reboucher et corriger les éventuels trous. Ensuite, il faut quand même préparer l’enduit de lissage si c’est en poudre. Pour cela, les indications sur l’emballage sont à suivre scrupuleusement. Puis pour ce qui est des outils nécessaires, les voici : une auge qui va contenir l’enduit, des couteaux, une spatule, une cale à poncer et un papier abrasif. La technique consiste à appliquer l’enduit de droite à gauche pour les droitiers et inversement pour les gauchers. Après les premières couches, il est recommandé d’en appliquer d’autres mais cette fois-ci en suivant un mouvement du haut vers le bas. Quand la couche fine de 1 mm à 5 mm recouvre l’ensemble du support, il suffit d’attendre que le mur sèche avant d’entamer le ponçage avec le papier de verre.

Voilà, après avoir bien posé l’enduit de lissage sur les murs intérieurs, l’atelier de peinture peut commencer pour un rendu exceptionnel.