Il existe plusieurs moyens de céder son bien immobilier. Certains choisissent de faire appel aux agences professionnelles, ou encore de traiter sans intermédiaire. Actuellement, un propriétaire sur deux choisit de vendre son bien entre particulier. Grâce à ce procédé, ce dernier gagne du temps tout en faisant des économies considérables. Mais quels sont les clés d’une parfaite transaction ? comment vendre entre particulier ? Pour en savoir plus, suivez ces quelques lignes.

Commencez par établir des diagnostics

Avec l’avènement des nouvelles technologies, n’importe qui peut se déclarer être un agent immobilier. Pourtant pour pouvoir entamer une vente immobiliere entre particulier, certaines règles sont à respecter. Parmi ces impératifs, il y a notamment l’accomplissement de certains diagnostics obligatoires. Généralement, elle consiste à contrôler son bien soi-même ou par un diagnostiqueur qualifié. Rendez-vous ici pour plus de précisions.

Ce document doit être remis le jour de la signature du contrat de vente immobilier entre particulier. Faute de quoi, le notaire refusera toutes transactions. En fait, le dossier de diagnostic technique (DDT) fixe avec précision la surface du bien. Il indique la typologie du bien, la date de permis de construire. Ce bilan indique également la présence de matériaux ou de produits contenant de l’amiante. Sans oublier les installations de gaz, la performance énergétique ou encore les risques naturels et technologiques. Le but étant de déterminer la dépense en énergie de la propriétéBien entendu, les données récoltées peuvent aussi servir pour les réparations à réaliser avant la vente.

Fixez le prix et Rédigez une annonce immobilière pertinente

L’achat immobilier entre particulier est un concept très en vogue. En recourant à ce processus, le propriétaire peut céder rapidement sa maison sans payer les frais d’agence. De plus, celui-ci a plus d’espoir de bénéficier d’une somme plus avantageuse. D’où, l’importance de fixer un objectif de prix. Pour cela, l’idéal serait de faire réaliser une série d’estimations. Elles permettront d’établir un montant ni trop bas, ni trop élevé. En effet, un prix trop élevé risque de décourager les acquéreurs. Surtout, si des biens similaires sont proposés à un tarif plus abordable. De même, si on sous-évalue son logement, les potentiels acheteurs risquent de se montrer méfiants. Bref, le mieux serait de se renseigner sur les prix pratiqués dans le quartier. Il existe également des outils d’estimation en ligne permettant d’évaluer cette somme. Passé cette étape, vient le moment d’écrire l’annonce immobilière. En tout, elle doit être concise, claire et neutre. Répondant aux questions que se posent les acheteurs, le but est de susciter l’attention. Il est donc essentiel de bien soigner l’orthographe et la syntaxe. Le communiqué doit contenir les principales informations qui définissent l’habitation.

Mettez votre maison en valeur !

La propriété doit être impeccable pendant la vente immobiliere entre particulier. Étant donné que la visite est la partie la plus cruciale, rien ne doit être laissé au hasard. Assurez-vous que l’habitation soit vue sous son meilleur jour. Ceci dit, harmonisez votre espace intérieur et soignez l’aspect extérieur. Préparez-vous à répondre aux questions des acheteurs. Surtout, essayez de faire une bonne première impression.