Un bébé est une bénédiction pour chaque parent. Toutefois, les parents veulent anticiper à l’avance le sexe de ce dernier: fille ou garçon? Chaque couple a déjà discuté ensemble des nombres d’enfants qu’ils veulent ainsi que leurs sexes respectifs avant même de s’unir. Généralement, les parents commencent à avoir des préférences à partir de leur premier enfant.

Régime alimentaire

Adopter un régime alimentaire fait partie des méthodes mentionnées sur www.mybubelly.com pour choisir le sexe de son enfant. L’alimentation d’une femme permet de modifier l’acidité et le contenu minéral de son milieu utérin. A quelques semaines avant la conception, l’organisme de la femme est influencé à mieux accepter les chromosomes X ou Y en fonction de sa sécrétion vaginale. Les chromosomes X permettent d’avoir une fille tandis que les chromosomes Y servent à concevoir un garçon. Il est recommandé de consommer de la nourriture riche en magnésium (légumes secs, chocolat, céréales complètes…) et calcium (produits laitiers, poisson, légumes crucifères…) pour concevoir une fille. Par contre les aliments riches en sodium (sel de table, charcuteries, pizza…) et en potassium (patates, champignons, thon…) permettent d’augmenter les chances d’avoir un garçon. En résumé, le régime à suivre est de type salé pour avoir un garçon et de type calcium non salé pour avoir une fille. Le taux de réussite de cette méthode est d’environ 80% à condition de suivre à temps et à la lettre le régime.

Période d’ovulation

Cette méthode insiste sur l’existence de relation entre les cycles menstruels et la date du rapport. Elle souligne l’existence de jours propices et adaptés pour avoir une fille ou un garçon. Ce qui rend cette méthode compliquée c’est qu’elle exige que la date précise d’ovulation de la femme soit connue. Pour se faire, on peut utiliser des tests d’ovulation ou tout simplement d’établir une courbe de température. Un calendrier mensuel auquel il faut se référer  a été établi par Roberte. Il met en exergue deux couleurs et donc deux périodes : les jours bleus pour un garçon et les jours roses pour les filles. Il suffit de voir dans quelle période se situe la période d’ovulation pour savoir quel sera le sexe de l’enfant. Il est conseillé d’avoir 1 ou 2 rapport le jour même, entre 00h et 24h, espacé de 5 à 7h. La méthode est fiable à 97% d’après des études menées.

Attitudes zen

Bien que l’alimentation et la période d’ovulation joue un rôle dans pour choisir le sexe de son bébé, les attitudes de la mère n’en sont pas moindre. En effet, le stress ressenti par la femme pendant la grossesse aurait un impact sur le sexe de l’enfant. Une femme stressée pendant sa grossesse est susceptible d’enfanter une fille plutôt qu’un garçon. La fixation de l’embryon surtout si ce dernier est mâle sur la paroi de l’utérus est difficile à cause du cortisol. Le cortisol est l’hormone du stress. De même l’existence de problèmes cardiaques chez la femme augmenterait les chances d’avoir une fille. Il est donc important de rester zen pour avoir un garçon.